[Review] Bannerbear pour automatiser la création de bannières

Guillaume LORAIN

Guillaume LORAIN

This review is available in French and then English in the bottom on the page.

J’ai essayé un nouvel outil en ligne et j’en profite pour faire une review car c’est tout nouveau, c’est innovant et parce que ça peut vraiment faire gagner du temps pour tous les créateurs de sites et de contenus sur Internet. Cet outil c’est Bannerbear, créé par Jon Yongfook, un entrepreneur et Digital Nomad que j’ai découvert sur Twitter par l’intermédiaire de Piotrek Bodera. Bannerbear a été lancé le 10 mars 2020, en l’espace de 4 mois cet outil a pas mal évolué, proposant de nouvelles fonctionnalités qui m’ont convaincu d’acheter une licence pour tester.

Pour commencer, c’est quoi Bannerbear ?

Aperçu de bannerbear pour générer des images via API ou tableurs

Bannerbear est un outil en ligne dont le but est de générer automatiquement des bannières à partir de données API. En clair, il est possible de créer automatiquement des visuels à partir de données qui proviennent de sources dynamiques comme un site web ou un tableur. C’est notamment utile pour créer les visuels qu’on poste sur les réseaux sociaux pour promouvoir un nouvel article de blog ou bien un podcast.

Avec Bannerbear il est possible de créer un modèle d’image adapté aux formats des différents réseaux sociaux : carré pour Instagram, en format portrait pour les Stories, en format paysage pour Facebook… Un template peut contenir le titre d’un article, sa photo principale, le nom de l’auteur, la date… Pour encore mieux comprendre voici quelques exemples :

Cet outil est conçu pour faire gagner du temps, notamment quand on doit faire de nombreuses bannières et des visuels pour de tous réseaux sociaux avec à chaque fois des formats différents. Ce travail peut vite devenir chronophage alors pourquoi ne pas l’automatiser.

À chaque fois qu’on va publier un nouvel article de blog ou un autre type de contenu, alors Bannerbear va créer tous les visuels qu’on aurait programmé en suivant des templates. Il est aussi possible de créer très rapidement des visuels avec des citations de personnes célèbres qu’on peut ensuite relayer sur les réseaux ou bien sur son propre site, comme l’exemple ci-dessus avec la citation de Tim Ferriss.

Au lancement de l’outil, BannerBear utilisait uniquement une connexion API pour générer les visuels. Puis, Jon Yongfook a commencé à mettre en place des intégrations “nocode” pour générer les visuels directement depuis Zapier ou Airtable. C’est cette intégration à Airtable qui m’a incité à aller tester BannerBear.

Ma problématique

Pour expliquer rapidement mon besoin, voici pourquoi la solution BannerBear + Airtable s’est donc imposée à moi.

Pour un site sur lequel j’ai travaillé, j’ai eu besoin de créer des visuels pour illustrer les pages. Ce site qui parle de conjugaison possède plusieurs milliers de pages et cela signifie autant d’images à créer. 

Créer plusieurs milliers de visuels à la main via un logiciel comme Photoshop n’est absolument pas adapté, cela aurait pris malgré tout un temps monstre.

Je me suis donc pencher sur la combinaison de Bannerbear et Airtable pour pouvoir générer des centaines ou des milliers de visuels à partir d’un simple tableur.

Comment ça marche ?

Entrons maintenant dans le cœur de ce test avec la prise en main de l’outil.

Après avoir créé un compte sur Bannerbear, on nous demande de créer un projet dans lequel on peut regrouper plusieurs visuels. 

On a ensuite le choix de créer un template d’une feuille blanche ou bien utiliser un des modèles proposés. Certains de ces modèles sont vraiment bien et sont adaptés à différents types de contenus. Il y a notamment des modèles pour créer des visuels à partir de Tweets, des modèles pour mettre en avant des citations célèbres, des modèles pour promouvoir des articles Médium ou un article de blog.

Voici, ci-dessous, quelques templates vides sans contenus, il y a à l’heure où cet article est publié 27 templates prêt à l’emploi.

Les templates image proposés par Bannerbear

L’éditeur de template

Dans mon cas, je suis parti d’une page blanche ayant une idée précise de mon besoin. L’outil de création de template est simple à prendre en main. Tout d’abord, on sélectionne le format de l’image. On a le choix entre des formats populaires pour publier sur Pinterest, les Story Instagram ou sur Twitter ou bien on peut choisir une taille manuelle.

Il est possible d’intégrer des textes, des images ou encore des formes géométriques. Chaque élément peut être ajusté pour correspondre à nos besoins. Dans mon cas exemple visible ci-dessous pour madameconjugaison.com, tous les textes et éléments sont fixes sauf le verbe au centre de l’image et la lettre en haut à gauche qui change à chaque image.

Comment créer une bannière avec Bannerbear ?

Une fois le modèle terminé et enregistré, on peut passer à l’intégration. J’ai testé uniquement Zapier et AirTable mais il existe aussi une intégration via une API, un formulaire et même un crawler.

Intégration à Airtable

Pour information, Airtable est une sorte de fichier Excel en ligne ou Google Sheets optimisé avec des fonctions avancées et visuelles. L’intégration est vraiment simple, il suffit de lier un tableur Airtable à votre template Bannerbear grâce à une clé unique qu’on nous donne. 

Sur Airtable, il suffit de créer des colonnes dans le tableur en reprenant les identifiants des éléments du template. Il suffit donc de remplir le tableur avec une ligne par image désirée. Dans mon cas, j’ai 2 champs par ligne : un verbe et la première lettre du verbe pour correspondre à mon template.

On lance ensuite la création des visuels sur Bannerbear. Cela prend 2-3 secondes par visuel, c’est très rapide. L’url du visuel terminé est ajoutée automatiquement dans chaque ligne du fichier Airtable.

Intégration Zapier

J’ai également testé l’intégration à Zapier. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un outil d’automatisation qui permet de déclencher des actions selon des événements. Dans mon cas, à chaque nouvel article sur le blog, créer un visuel Bannerbear. 

Là encore c’est assez simple à intégrer, surtout si vous utilisez un CMS comme WordPress car Zapier est très bien intégré avec. Il est très facile de récupérer le titre d’un article la photo d’illustration, la catégorie et la plupart des éléments. Seul le nom de l’auteur du blog n’a pas été récupéré j’ai juste eu l’ID…

Une clé unique est là aussi utilisée pour lier l’événement Zapier et mon template Bannerbear. C’est assez simple.

Pourquoi j’ai aimé Bannerbear ?

  • Au cours de mon test j’ai pu créer environ 10.000 visuels différents. Le principal intérêt de BannerBear c’est de gagner du temps et cela a totalement été le cas pour moi. 
  • Le second avantage d’utiliser cet outil est la constance. Les visuels sont tous basés sur le même template et on a un rendu très professionnel notamment.
  • Les intégrations “nocode” pour les non-développeurs constituent un vrai plus. N’importe qui ou presque peut utiliser ce genre d’outil.
  • Des tutoriels sont proposés au moment de faire une intégration et ils m’ont bien aidé pour suivre pas-à-pas les étapes.

Les limitations

J’ai noté également quelques éléments qui peuvent être améliorés :

  • J’ai observé que certains visuels via Airtable n’ont pas été créés, comme si certaines lignes du tableur avaient sauté. J’ai donc été obligé de relancer la création des visuels plusieurs fois pour être certains que toutes les images aient bien été générées sans exceptions. Ce bug est un peu gênant, mais heureusement, relancer la création de visuels sur les lignes manquantes est très rapide.
  • L’interface, pourtant minimaliste n’est pas toujours très claire, notamment au moment de lancer la création des visuels. Je ne savais pas trop sur quel bouton appuyer car le nom et l’emplacement du bouton ne sont pas très clairs à mon sens.
  • Bien que l’intégration à Airtable soit appréciée, une intégration à un tableur comme Google Sheets serait encore plus facile à prendre en main pour la plupart des gens.

Prix

Parlons tarif maintenant. Il est possible de tester l’outil avec 50 visuels qui sont offerts, puis 3 formules sont proposées de 39$ à 249$ par mois. Je trouve le prix vraiment honnête si on a une quantité de visuel importante à faire comme c’est mon cas.

La grille tarifaire de Bannerbear

Étant donné que la solution est récente, la grille tarifaire semble évoluer avec le temps. Lorsque je me suis abonné, il était indiqué qu’il était possible de dépasser le nombre maximum de visuels prévus dans l’abonnement, à savoir 1000 images pour 39$ mensuel. La grille tarifaire indiquait qu’un surcout de 2$ était facturé par tranche de 1000 images supplémentaires. Je me rends compte que cette mention est aujourd’hui supprimée de la grille tarifaire, c’est bien dommage. 🙁 

Je regrette aussi qu’il n’y ai pas un tarif pour les petits créateurs. Si je suis un créateur de podcast avec 4 épisodes par mois, es-ce que je vais payer 39$ pour créer mes visuels pour promouvoir sur les réseaux sociaux ? Je ne suis pas sûr. Une offre avec une limite de 150 visuels /mois à 10$ pourrait davantage les intéresser.

Bilan

Dans l’ensemble, cet outil est très intéressant et propose une vraie solution à un problème que beaucoup de sites rencontrent. La création de visuels peut vite devenir chronophage et donc être couteux. Dans mon cas, j’ai observé une vraie plus-value de cet outil étant donné que j’avais une énorme demande de visuels.

L’outil n’est pas parfait, mais BannerBear est encore en phase de lancement c’est dire le grand potentiel de cet outil qui s’adresse aujourd’hui davantage à des agences et des gros sites qui doivent générer beaucoup de visuels par mois plutôt qu’a des particuliers et petits créateurs.

L’interface utilisateur possède quelques pépites comme la “Danger Zone” qui est le bloc de désabonnement 😉

linterface utilisateur de bannerbear

Bref, c’est un outil que je recommande sans aucun problème. À découvrir sur https://www.bannerbear.com/

Test complet - Review de bannerbear , outil de génération de bannières

Review in English

English is not my native language and it’s my first post written is English.
I’m sorry in advance if the writing is not perfect. 🙂

I’ve tried a new online tool and I share today a review because it’s something new, it’s innovative and it can help to earn time for webmasters and online content creators. This tool is called Bannerbear. Founded by Jon Yongfook, he is an entrepreneur and digital nomad. I’ve discovered him on Twitter thanks to Piotrek Bodera. The tool has been launched on March 10th, 2020 and some new features have been added in the last 4 months. I really enjoyed some of them that’s why I’ve decided to buy a license to try.

What is Bannerbear ?

Aperçu de bannerbear pour générer des images via API ou tableurs

Bannerbear is a tool who can generate banners from API. It is possible to automatically create banners from dynamic sources such as websites and spreadsheets. It’s essentially useful to create banners to promote content (blog post or podcast) on social networks.

It is possible to create templates for every social networks following the own media sizes requirement : square for Instagram, 9/16 for stories… It’s possible to add in the template the title of the post, the featured image, the author name… Here are some examples to see exactly what is possible to do :

The goal of this tool is to do not waste your time thanks to automation.

Every time you will publish a new content, the banners will be automatically generated. For example, it is also possible to create, in bulk, images with famous quotes, this content is very popular on social media.

At launch, Bannerbear worked with API only. Now Jon Yongfook added some new “nocode” integrations like Zapier and Airtable. It’s thanks to this last integration I’ve decided to try Bannerbear.

My needs

I’ve worked on a website where I needed to create banners for more than 10.000 pages. This website is about french grammar, there is a page per verb. All the banners can be created following a template.

Create the banners with a tool like Photoshop is not possible, it would need too much work and will be time-consuming. That’s why I’ve tried Bannerbear with Airtable to help me in this task.

How it works ?

First you create your account, then you have to create a “project”, it’s a folder where you will be able to group all related banners.

Then, you can create a template from a blank page or with the help of the template library. There are 27 templates available right now. Some are made to create banners from Tweets, from famous quotes, Medium posts, or blog posts.

Here is a screenshot of the template library :

Les templates proposés par Bannerbear

Template editor

In my case, I used a blank template because I had a very precise idea of what I needed. The template editor is easy to use. At start, you need first to set the size of the banner. It’s possible to select size from a list of popular sizes or use a custom.

It is possible to add different kind of layers : text, image, or geometric shapes. Every layer can be edited with a lot of options : color, border, size angle, opacity…

Test utilisateur de Bannerbear

Once the template is saved we can start the next step : Integration. During this review I’ve only tried the Zapier and Airtable integration, but it’s possible to use integration via an API, a form or a crawler.

Airtable Integration

Airtable is a kind of online Excel file or an extended Google Sheets. It’s very easy to connect both tools, you need to connect them with a unique key.

On Airtable, you need to create columns with the layer’s name from my template. Then, every line of the spreadsheet will be a new banner. In my case I have 2 columns, once for the verb and the second for the first letter of the verb.

Then, we can launch the creation of the banners on Bannerbear. It took around 2 seconds per image so it’s very quick. The URL of the generated images are automatically added in the Airtable spreadsheet.

Zapier integration

I’ve also tried the Zapier Integration. Zapier is a tool to create automations : when an event happen, it will do something. In my case, I wanted to create an action when I publish a new blog post, create the social banners. 

This integration is pretty easy to setup. A unique key is used to link Zapier and Bannerbear. I used a WordPress blog so Zapier is able to connect very well. I can retrieve the post name, the featured image, the category, and most of the content. The only thing I was not able to do is to retrieve the name of the author, I only had his WordPress ID.

What do I like about Bannerbear ?

  • I have been able to create around 10.000 banners in a very limited time. Bannerbear helped me to save a lot of time.
  • Constancy is great too. All the banners are based on the same template, it looks very professional.
  • “Nocode” integrations for non-tech guys are very useful. Almost everybody can use this kind of tool.
  • Tutorials are given when you create a new integration. You just have to follow step by step.

What can be improved

Even if I really enjoyed using this tool, I noticed things that can be improved :

  • Some lines of my Airtable spreadsheet were skipped. I had to start the process several times to be sure that all images are generated. It happens very often but thankfully it’s pretty fast to regenerate the missed banners.
  • The interface is minimalist but sometimes it’s not very clear especially when you create your first banners. You don’t know exactly on which button you have to click.
  • I really enjoyed the Airtable integration, but maybe a Google Sheets integration could be easier to use for a lot of people who already use it.

Price

You can create a free account without credit card and try Bannerbear with 50 free banners. Then you can choose between 3 prices from 39$ to 249$ monthy. I think the price is fair if you have a lot of images to create.

La grille tarifaire de Bannerbear

I noticed that some elements of the pricing table page have changed since I signed up. It was possible to overtake the monthly image limitation in exchange for 2$ fees per 1000 images. This element seems now removed from the new pricing table, it’s too bad 🙁

Also, I think the price is not adapted for small creators. For example, if I have a podcast with only 4 episodes per month, I don’t know if I will pay 39$ monthly. Maybe a lower price with 150 banners for 10$ will be better for them.

The final word

Overall, Bannerbear is a great tool that solve a real problem. Create banners can be time-consuming and so it cost money. Thanks to this tool I had a capital gain.

The tool is not perfect, but it’s still in the launching phase, that’s mean it has a huge potential. I think today Bannerbear is more oriented to agency and big websites than small creators.

Another thing, the UI have some interesting elements like the “Danger Zone” as seen below, it’s pretty fun :

linterface utilisateur de bannerbear

I recommend this tool and it’s available on this page https://www.bannerbear.com/

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

One Response

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Shopping Basket